Connaissez-vous Facebook? Ou plutôt connaissez-vous Edgerank?

Pour gérer une communauté et communiquer avec vos clients sur un réseau social, vous pouvez créer une page Facebook. Vous pouvez la promouvoir auprès de votre clientèle acquise et espérée, atteindre 1500 likes et envoyez des messages funs. C’est un très bon début.

Mais Facebook a son petit secret qui fait en sorte que mon travail devient légèrement plus pimenté. Un secret qui fera de votre page un véritable aimant à likes, à des partages et ainsi à l’obtention d’une plus grande visibilité et l’acquisition de nouveaux clients.

EdgeRank est un système mathématique qui permet à Facebook de sélectionner, trier et évaluer toutes vos activités et celles de vos fans sur le réseau social.
Un edge symbolise une activité sur Facebook, quelle qu’elle soit : un publication, un like, un partage, un commentaire…tout. Rank est un mot anglais qui peut se traduire par classement.
Le Edgerank est l’algorithme qui enregistre et classe constamment toutes vos activités et celles de vos fans sur le réseau social pour décider de ce qui apparaîtra sur votre mur et celles, bien plus important pour nous, de vos fans.

Edgerank se base sur trois critères: Le poids; l’affinité; le temps.

- Le critère poids est le plus facile à gérer. Edgerank identifie les types d’activités et leur contenu en leur faisant correspondre un poids. C’est comme cela qu’une publication uniquement écrit aura moins de poids qu’un message associé à une vidéo, un album photo, ou encore un concours. Au fur et à mesure de ses mises à jour, Edgerank identifie de mieux en mieux la nature du contenu publié. Désormais, un article de presse aura généralement plus de poids et plus de chance d’apparaître sur une mur qu’un lien vers un site corporatif.
Vous comprenez mieux maintenant pourquoi, sur votre page personnel, votre mur afflux de publication contenant des vidéos ou de liens news plutôt que les publications de votre nièce qui écrit juste ce qu’elle a mangé à l’école…

- Le critère affinité est le plus difficile à contrôler mais donc, par le fait même, le plus intéressant. Edgerank identifie la relation entre la page et le fan qui a liké. Vos publications auront plus de chance d’atteindre des fans qui ont l’habitude de liker, commenter, partager ou cliquer vos publications que ceux qui ne le font jamais. Ce critère fait la force du réseau social. De fait, votre page ne peut se contenter de rassembler des likes et doit créer une véritable dynamique pour que l’ensemble de vos fans interagissent sur la page. Comme cela, vous serez certains que vos messages importants et vos call-to-actions apparaissent sur leur mur et soient véritablement efficaces. Vos fans, pour les atteindre, doivent donc d’abord être vos ambassadeurs avant de devenir des consommateurs. Ce critère résume bien le protocole imposé par le marketing Web 3.0:

- Le critère temps est le plus simple à comprendre. Plus l’activité est récente, plus cela va avoir un impact positif sur son classement. Facebook, par ce biais, s’assure de renouveler sans cesse le flux d’information qui arrive sur un mur. Sans cela, certains messages à fort ranking poids et affinité, resteraient des semaines en haut d’un mur, ce qui est fort ennuyant pour n’importe qui… et Facebook aurait déjà perdu son milliard d’utilisateurs…

Avec ces trois critères réunis, Edgerank analyse votre activité constamment et à répétition (pour faire évoluer le critère temps). Selon le classement établi, il détermine à quelle place et combien de temps votre message s’installera sur le mur de chacun de vos fans.

Vous vous demandiez pourquoi vos publications indiquez 214 vues alors que vous possédez 1683 fans, Edgerank fournit l’élément de réponse.
Cet algorithme fait partie de la multitude de secrets que recèlent le Web et dont il est impératif de comprendre et de s’adapter pour s’accaparer une place de choix auprès de vos clients.

Pour plus de détails et d’approfondissement, le site dédié à Edgerank.

Je retourne au travail donc…

Partagez cet article via :

Laisser un commentaire

*